Lundi 7 septembre, l’injustice aurait-elle tranché ?

mercredi 23 septembre 2020
par  SUD SOLIDAIRES 06
popularité : 3%

Lundi 7 septembre, l’injustice aurait-elle tranché ?

Quatre militant.e.s de la FSU et de l’union syndicale Solidaires (Olivier, Alec, Danny et Delphine) ont été lourdement condamné.e.s : des peines de prison allant jusqu’à 6 mois avec sursis et des dommages et intérêts conséquents à verser aux policier.e.s les poursuivant.

Olivier, Alec, Danny, condamnés pour outrages. Le slogan incriminé, « ils tirent au BLD à bas les condés, ils tuent ils blessent à bas les CRS », s’inscrivait dans le climat des violences policières qui ont émaillé de nombreuses manifestations syndicales et de gilets jaunes, en particulier de façon dramatique à NICE, avec l’affaire Genevieve Legay, et faisait suite aux violences du 1er mai 2019 à Paris. Slogan repris d’ailleurs dans de nombreuses manifestations, sans suites judiciaires. Il semble que l’outrage ait été reconnu dans ce cas car les condamnés auraient regardé des policiers en civil en les proférant…

C’est la liberté d’expression qui est baffouée !

Delphine ensuite, condamnée pour violences, alors qu’elle portait assistance à Olivier, brutalisé par une personne qu’il était impossible d’identifier comme membre de la police (sans brassard, ni signes distinctifs visibles au moment où elle intervenait).
Son intervention courageuse a peut-être permis d’éviter un drame.

Delphine, donc, condamnée pour assistance à personne en danger !

Olivier enfin, condamné pour rébellion et violences, alors qu’il voulait comprendre les raisons de son interpellation et qu’il était agressé de manière injustifiable par plusieurs policier.e.s aux ordres du syndicat Alliance proche de l’extrême droite, étouffant sous le poids de ces dernier.e.s... qui n’aurait pas réagi ?

La FSU06 et l’union syndicale Solidaires 06 dénoncent un procès qui témoigne de la volonté de museler l’expression syndicale et la démocratie, qui s’inscrit dans une politique d’intimidation permanente et donne l’impression d’une justice aux ordres.

La FSU06 et l’union syndicale Solidaires 06 apportent leur soutien total à l’appel des 4 condamné.e.s.

Une cagnotte est ouverte pour les aider à financer les frais de justice pour le procès en appel qui aura lieu à Aix en Provence :

https://paypal.me/pools/campaign/114595525666209334 ou par chèque à l’ordre de la Ligue des Droits de l’Homme 06, mention « pour le droit à manifester », 12 place Garibaldi, 06300 Nice



Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur